L’association La Lirette dont l’objectif, comme son nom le suggère, est de tisser du lien, a organisé la toute première Fête des Travailleuses. Traiter du travail des femmes, sujet du film projeté le matin, Debout les Femmes de François Ruffin et Gilles Perret, rendre hommage à toutes ces « invisibles », notamment à Vingrau où les femmes ont toujours travaillé « non pas à l’ombre des arbres mais à l’ombre des hommes » comme le dit poétiquement Claude Artaud, figure locale et membre de l’association. Après une restauration sur le pouce composée de tartines végétariennes et de gâteaux maison, le tout arrosé par les crus des domaines des Alazets, des Chênes, du Mas Trincat et de Recerca, la chorale Voix Libre composée d’une vingtaine de musicien(ne)s et chanteur(euse)s engagé(e)s a fait entendre ses chants et ses combats. Ensuite, le groupe Josy L’Escarmouche a pris le relais pour clôturer cette journée et a fait danser les participant(e)s sur des airs connus ou des compositions personnelles de style varié, parfois manouche, toujours entraînant.