12°C
  lever : 08:12     coucher : 17:12
      Vent : 2 km/h O
Jeudi 14 Décembre 2017
Sainte Odile

Le RPI, description et fonctionnement

Les écoles maternelles et primaires de Vingrau et de Tautavel sont en regroupement pédagogique.

Selon les effectifs, les enfants sont accueillis jusqu'au CE1 ou CE2 à l'école de Vingrau et jusqu'au CM2 à l'école de Tautavel, exception faite des maternelles qui ont une classe dans chaque école.

Vous trouverez ci-dessous le règlement du RPI, pour toute information pratique ou inscription, veuillez vous adresser à la mairie ou directement à l'école.

REGLEMENT INTERIEUR

Le présent règlement a but d’assurer le bon fonctionnement des activités scolaires.

  1. ADMISSION ET INSCRIPTION

Selon les effectifs, les enfants de Vingrau ayant deux ans révolus avant la date de la rentrée scolaire seront admis à l’école de Vingrau sur présentation, par la famille :

- du certificat d’inscription délivré par le maire de la commune

- d’une photocopie du livret de famille

- d’un document officiel attestant que l’enfant a subi les vaccinations obligatoires

L’admission est prononcée par le directeur dans la limite des places disponibles.

Les enfants de Tautavel qui auront trois ans révolus avant la fin du mois de décembre seront admis à l’école de Tautavel.

Doivent être présentés à l’école élémentaire à la rentrée scolaire, les enfants ayant six ans révolus au 31 décembre de l’année en cours.

En cas de changement d’école un certificat de radiation émanant de l’école d’origine, doit être présenté.

  1. FREQUENTATION SCOLAIRE

Article 2.1

L’inscription à l’école maternelle implique l’engagement, par la famille, d’une bonne fréquentation souhaitable pour le développement de la personnalité de l’enfant en le préparant ainsi à recevoir la formation donnée à l’école élémentaire.

Article 2.3.1

La fréquentation régulière de l’école élémentaire est obligatoire conformément aux textes législatifs en vigueur.

Article 2.3 : les absences

1 : absence prévisible

Des autorisations d’absences peuvent être accordées par le directeur, à la demande écrite des familles, pour répondre à des obligations de caractère exceptionnel.

2 : absence non prévue

Dès la constation de l’absence par le maître, il la signale au directeur. Les parents doivent signaler l’absence de leurs enfants par téléphone.

L’obligation, pour les familles de produire un certificat médical pour absence scolaire n’est prévue que lors du retour en classe d’élèves ayant contracté une maladie contagieuse.

Toute absence irrégulière prolongée ou répétée au cours du mois est immédiatement signalée à l’Inspecteur Départemental de l’Education Nationale. A la fin de chaque mois, la directrice ou le directeur d’école signale à l’Inspecteur d’Académie, directeur des services départementaux de l’Education nationale, les élèves dont l’assiduité est irrégulière, c’est-à-dire ayant manqué la classe sans motif légitime ni excuse valable au moins quatre demi-journées dans le mois.

Article 2.4

Le temps scolaire des élèves de l’école primaire est organisé comme suit : 24 heures d’enseignement par semaine pour tous les élèves, ceux qui rencontrent des difficultés d’apprentissage pouvant bénéficier, en outre, d’aide personnalisée.

A Vingrau, la classe se déroule de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Tautavel, la classe se déroule de 9h15 à 12h15 et de 14h15 à 17h15.

  1. VIE SCOLAIRE

3.1 Tout travail donné à la maison doit être exécuté.

L’équipe enseignante favorisera le contrôle continu.

Les instituteurs sont toujours prêts à recevoir les parents, sur rendez-vous, pour discuter du travail et du comportement de l’enfant à l’école. L’enseignant se réservera le droit de convoquer les parents.

Le maître s’interdit tout comportement, geste ou parole, qui traduirait, de sa part, indifférence ou mépris à l’égard de l’élève ou de sa famille, ou qui serait susceptible de blesser la sensibilité de l’enfant.

De même, les élèves, comme leur famille doivent s’interdire tout comportement, geste ou parole qui porterait atteinte à la fonction ou à la personne du maître et au respect dû à leurs camarades ou aux familles de ceux-ci…

En cas de non respect de toutes ces règles, les sanctions prévues sont :

1. la privation du matériel de jeu mis à disposition pendant la récréation pour les élèves de maternelle.

2. la privation momentanée de récréation.

3. des punitions écrites.

4. dans le cas de difficultés particulièrement graves affectant le comportement de l’élève dans son milieu scolaire, sa situation doit être soumise à l’examen de l’équipe éducative, prévu à l’article 21 du décret n°90-788 du 6 septembre 1990, une décision de retrait provisoire de l’école peut être prise par le directeur, après entretien avec les parents et en accord avec Monsieur l’Inspecteur de l’Education Nationale.

5. des « travaux » d’intérêt général (ramasser les papiers, ranger le matériel…).

3.2 Conformément aux dispositions de l’article L 145-5-1 du code de l’éducation, le port de signe ou de tenue par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. Lorsqu’un élève méconnaît l’interdiction indiquée à l’alinéa précédent, la directrice ou le directeur organise un dialogue avec cet élève avant l’engagement de toute procédure disciplinaire.

  1. USAGE DES LOCAUX – HYGIÈNE ET SÉCURITÉ

L’ensemble des locaux scolaires est confié au directeur sauf lorsque le Maire les utilise en dehors des heures scolaires.

Hygiène

A l’école maternelle et à l’école élémentaire, le nettoyage des locaux doit être quotidien et l’aération suffisante pour les maintenir en état de salubrité. Ces travaux sont effectués sous la responsabilité de la municipalité. Les enfants sont, en outre, encouragés par leur maître à la pratique quotidienne de l’ordre et de l’hygiène.

Une tenue vestimentaire correcte est exigée comme dans tous les lieux publics, pour les élèves et les parents.

Sécurité

Les élèves ne doivent apporter à l’école que les objets nécessaires aux exercices de la classe.

SONT PROSCRITS :

- les objets de maniements dangereux (couteaux, flacons, tubes en verre, pistolets, capsules, cartouches, amorces, fronde, cutter, tippex…)

- les livres, les brochures, étrangers à l’enseignement dont l’usage n’a pas été recommandé par l’instituteur.

- l’argent dans l’école comme au cours des sorties scolaires.

- tout ce qui ne peut pas être considéré comme un goûter – bonbons, réglisses, chewing-gum, sucettes, graines de tournesol, chips, gâteaux apéritifs ou toute autre sucrerie sauf les jours d’anniversaires.

- les bijoux et jeux personnels

- les tongs.

  1. SURVEILLANCE

5.2 Modalités particulières de surveillance

L’accueil des élèves est assuré dix minutes avant la rentrée en classe soit le matin à 8h50 et l’après-midi à 13h50 pour Vingrau et 9h05 et 14h05 pour Tautavel. Le service de surveillance à l’accueil et à la sortir des classes ainsi que pendant les récréations est organisé par le directeur entre les maîtres.

A la section maternelle, les enfants sont remis au personnel enseignant chargé de l’ouverture de l’école, par les parents ou personnes qui les accompagnent.

Après l’heure d’accueil, le portail de l’école sera fermé pour raison de sécurité.

Il est interdit aux élèves de pénétrer dans la cour ou les locaux scolaires avant l’heure réglementaire et hors de présence du maître, de s’y attarder après l’heure de la sortie, une fois rentrés, d’en sortir sans autorisation préalable. Aucun élève ne doit, sous quelque prétexte que ce soit, pénétrer dans la salle de classe en l’absence du maître.

Au cours des récréations, les jeux doivent être modérés. Les jeux violents et dangereux sont défendus ainsi que les insultes, les bagarres, les jeux d’opposition, les gestes obscènes et les crachats.

5.3 Remise des élèves aux familles

Les enfants sont rendus à leur famille, à l’issu des classes du matin et de l’après-midi exceptés ceux pris en charge par le transporteur.

Les enfants de maternelle sont repris à chaque demi-journée, s’ils ne manquent pas à la cantine, par les parents ou toute personne adulte nommément désignée par eux, par écrit, et présentée au directeur ou à la personne responsable du transport.

Les horaires de sorties doivent être respectées. En cas de retard des personnes qui doivent récupérer les enfants, les élèves sont remis à la surveillance de la directrice. En cas de récidive, les élèves seront remis aux servies officiels.

5.4 Rôle et responsabilité des personnels enseignants

Certaines formes d’organisation pédagogique nécessitent la répartition des élèves en plusieurs groupes rendant impossible une surveillance unique. Dans ces conditions, le maître, tout en prenant en charge l’un des groupes se trouve déchargé de la surveillance des groupes confiés à des intervenants extérieurs (animateurs, moniteurs d’activités physiques et sportives, parents d’élèves, etc…) sous réserve que :

- le maître sache constamment où sont ses élèves ;

- les intervenants extérieurs aient été régulièrement autorisés et habilités.

5.5 Participation de personnes étrangères à l’enseignement

5.5.3 Parents d’élèves

Le directeur peut accepter ou solliciter la participation de parents agissant à titre bénévole. Il peut également autoriser des parents d’élèves à apporter au maître une participation à l’action éducative.

Monsieur l’Inspecteur de l’Education Nationale de la circonscription en sera informé.

5.5.3 Autres participants

L’agrément d’intervenants extérieurs n’appartenant pas à une association habilitée demeure de la compétence de M. l’Inspecteur d’Académie.

  1. CONCERTATION ENTRE LES FAMILLES ET LES ENSEIGNANTS

En accord avec le directeur, chaque enseignant peut réunir les parents des élèves de sa classe lorsqu’il le juge opportun.

  1. DISPOSITIONS FINALES

Ce règlement a été établi lors de la réunion du conseil d’école du 19 novembre 2004 et revu en conseil des maîtres en octobre 2009. Les parents sont invités à apporter leurs concours le plus actif à l’enseignant, en ce qui concerne son application, en recommandant à leurs enfants d’observer strictement les prescriptions.

Ce règlement est communiqué aux parents, il sera affiché dans l’école.

Les Directrices

M. HELLET R. MORET